Station d’épuration : l’eau se ressource
» » » Station d’épuration : l’eau se ressource

Station d’épuration : l’eau se ressource

Posté dans : Divers | 0

Le cri du cœur est le même lorsque le visiteur pousse la première porte de la station d’épuration Toul rue d’Epinal. Un « ahhhh ! » de dégoût lancé en se pinçant le nez.

Les élèves du Phare (Calais) et du Centre (Coulogne) n’ont pas dérogé à la règle. Même constat chez les lycéens du Détroit venus approfondir mardi 30 avril leurs connaissances sur le sujet. Et au fil de la visite, une fois l’eau dessablée, dégraissée, traitée… elle est clarifiée, prête à être rejetée dans la nature.

Plus de 6,5 millions de m3 transitent chaque année dans les stations Monod, Toul et Sangatte. « Notre principale préoccupation est de garantir que le cycle des eaux usées, de l’usager au milieu naturel, soit assuré », Hélène Calmant, responsable du pôle Autosurveillance. La technicienne rappelle la mission première de ces équipements gérés par Grand Calais Terres & Mers. Comment la communauté d’agglomération fait-elle pour rejeter dans la nature une eau correctement traitée ? L’idéal est d’en visiter une.

Vous souhaitez visiter une station d’épuration ? Grand Calais Terres & Mers propose des visites guidées en groupe. Cliquez ici pour réserver.