La fibre optique est une technologie constituée d’un fil de verre ou de plastique (de l’épaisseur d’un cheveu) qui permet la transmission de données numériques. Elle permet de profiter de l’usage d’Internet, de la télévision ou du téléphone fixe. La fibre permet un échange de données à une vitesse incroyable et supérieure aux autres technologies comme l’ADSL.

Dernière technologie adoptée par les fournisseurs d’accès à Internet, la Fibre Optique ne nécessite pas de ligne téléphonique, contrairement à l’ADSL. D’autre part, à la différence de l’ADSL, les débits permis par la fibre ne sont pas affaiblis du fait de l’éloignement du nœud de raccordement. La Fibre Optique offre des débits jusqu’à 1Gbit/s contre 20 Mbit/s pour l’ADSL.

Technologie ultra moderne, la Fibre à 1 Gbit/s propose des débits parmi les plus élevés du marché, permettant de répondre à l’explosion des usages, aux services toujours plus innovants et à la convergence des contenus. Pour les utilisateurs, c’est la possibilité d’accéder aux services Internet Très Haut Débit, téléphone et télévision en Haute Définition, dans des conditions de fonctionnement optimales. Les temps de chargements avec la Fibre à 1 Gbit/s se réduisent considérablement : les téléchargements sont 40 fois plus rapides que ceux avec l’ADSL. A titre d’exemple, la durée de téléchargement d’un film de 700 Mo passe de 5 minutes en ADSL à 7 secondes. De la même façon, une saison de série (10 épisodes, soit 5 000 Mo) se télécharge en 50 secondes contre 45 minutes avec l’ADSL.
Avec des temps de téléchargement inégalés, les clients éligibles à la Fibre peuvent ainsi échanger et partager des fichiers volumineux presque instantanément. Ils profitent également d’une qualité d’image excellente (qualité HD et même 4K) pour plusieurs écrans du foyer et bénéficient de l’ensemble de leurs services simultanément, sans perte de qualité pour l’un d’eux.

Quel que soit le type de logement, chacun peut équiper son foyer en fibre optique.
– Pour les habitats en collectif (copropriété ou bailleur), le service patrimoine de SFR contacte directement les bailleurs. Une convention d’opérateur d’immeuble doit être signée avec SFR pour autoriser l’installation de la fibre optique dans les parties communes. Cet équipement des parties communes de l’immeuble est réalisé aux frais exclusifs de l’opérateur, cela ne coûte rien aux habitants. Le raccordement final de chaque logement se réalise ensuite, à la prise d’abonnement auprès de l’opérateur commercial.
– En maison individuelle : le raccordement du pavillon est réalisé après abonnement, à partir d’un boîtier situé dans la rue (généralement dans une chambre en voirie ou sur un poteau) et destiné à desservir un ou plusieurs pavillons. En principe, le pavillon est raccordé techniquement selon le même mode que le réseau téléphonique (soit souterrain, soit aérien). Si des travaux particuliers d’aménagement sur la propriété privée s’avèrent nécessaires pour ce raccordement (par exemple l’installation d’un fourreau dans le jardin), ceux-ci sont à la charge du propriétaire.

Vérifier l’éligibilité de son foyer

Une fois l’annonce de la commercialisation sur une commune faite (mailing, SMS, affichage, presse, bulletin municipal), il sera possible de vérifier l’éligibilité de son foyer et de souscrire aux offres proposées par les différents opérateurs.